Cours

Accédez à nos cours concernant des domaines et thématiques différentes. Vous pouvez aussi contribuer en rédigeant des articles.

Consulter les cours

Écoles

Parcourez notre annuaire d’écoles, instituts et universités du monde. Si votre école n’est pas listée, vous pouvez l’ajouter très facilement.

Consulter les écoles

Tchat

Accédez à notre messagerie instantanée pour échanger avec d’autres membres inscrits et aussi les invités. Aucune inscription n’est obligatoire.

Accéder au tchat

“Le présent article n'a pas encore été revu par un modérateur, pour cela veuillez faire attention quant à son contenu, que nous ne pouvons pas vous garantir son exactitude.”

Pas loin de 5 000 nouveaux romans sont publiés chaque année, dans le lot peu atteindront une durée de vie supérieure à un an et encore moins nombreux seront les auteurs qui arriveront à vivre de cette passion.

Bien souvent perçu comme un simple passe-temps, le métier d'écrivain n'est pas le choix professionnel le plus simple que l'on puisse choisir : entre difficulté de percer, droit d'auteur et fluctuation des ventes, le parcours d'un écrivain rime parfois avec précarité.

Un métier fiché au code ROME

D'après le code ROME de Pôle Emploi est écrivain une personne qui « conçoit des histoires, écrit des textes (roman, scénario, biographie) dans le but d'une diffusion papier, audio-visuelle ou multimédia ou d'une représentation de spectacle. [Il] peut écrire ou réécrire des textes pour le compte de tiers ou d'entreprises [et] peut mettre en scène ou interpréter ses œuvres. » Une définition large pour un métier qui peut s'adapter à bien des circonstances et dont on peut définir deux branches : l'écrivain-romancier et l'écrivain public.

Ce métier d'écrivain public est une réponse à un besoin d'aide en écriture, dans la rédaction de courriers, documents professionnels, documents administratifs mais également faire-part, discours, récits de vie, biographies et corrections. Sa palette est vaste et il s'efface toujours au profit de son client. C'est un acteur de la vie sociale dans une société où l'écrit est omniprésent. En France, il existe une licence professionnelle Conseil en écriture professionnelle & privée Écrivain public à la Sorbonne à Paris.

L'écrivain public est bien souvent à son compte et ses prestations sont tarifées en honoraires, droits d'auteur, et éventuellement droits de diffusion. Pour exercer son activité dans les meilleures conditions, il doit connaître la réglementation en matière de droit d'auteur, droit à la propriété littéraire et artistique.

La réussite de l'écrivain, résultat d'une alchimie

Mais le métier d'écrivain fait aussi partie du monde de l'art, l'écrivain c'est aussi celui qui écrit des romans, des histoires, des scénarios pour le cinéma, qui raconte une aventure. Et il est bien plus dur d'en vivre. En dehors de l'envie décrire, du talent de l'auteur, il faut un petit truc en plus que même les éditeurs n'expliquent pas, comme le précise Françoise Nyssen, directrice des éditions Actes Sud : « c'est une alchimie secrète. Ça démarre d'abord de la conviction d'un éditeur, et ça passe par une communication virale qui fait que le lecteur entend, ou pas, le message ». Pour réussir à vivre des ventes de son livre, il faut cette alchimie, cette relation qui s'établit avec le lecteur. Bien sûr pour certains auteurs, dont la renommée est acquise, il est bien plus facile de se retrouver en tête des ventes.

La grande majorité des écrivains doit dans le même temps exercer un autre emploi. Bien que rémunérés par une avance ou « à-valoir » lors de la signature du contrat avec l'éditeur, les droits d'auteur sont directement dépendants du nombre d'exemplaires vendus, et peuvent aller de 4 à 12 %, la notoriété de l'écrivain entrant en jeu lors du calcul. Seuls quelques rares auteurs peuvent aller au-delà des 12 %. La réussite d'un écrivain se joue bien souvent sur des critères non quantifiables tels que le bouche à oreille, elle est totalement aléatoire et révèle une situation professionnelle précaire, les auteurs ne bénéficiant d'aucun régime de retraite complémentaire tout en étant imposables sur les droits d'auteur.

 

Approfondissez votre lecture :

- métier d'écrivain - littérature - roman - écrivain-romancier - écrivain public

Informations sur l'auteur

Molière
  • Pseudo : Molière
  • Date de naissance : 1981-11-15
  • Age : 39 ans
  • Pays : Maroc
  • Ville : Casablanca
  • école

Informations sur le cours

  • Nombre de fois vus : 558
  • Langue de rédaction : Français
  • Date de création : le 03/02/2013 à 09:28:11
  • Date de mise à jour : le 03/02/2013 à 09:28:11

Aidez la Communauté des Étudiants !