Contenu | Menu | Rechercher :
Le réseau des étudiants | Contact
Vous êtes ici : Le réseau social des étudiants ==> La profondeur de couleur ou profondeur de codage

La profondeur de couleur ou profondeur de codage

Qu'est-ce que c'est que cette histoire de codage de couleurs ? Encore une de ces notions mystérieuses Je veux moi apprendre le code XHTML Je n'ai nul besoin de toute cette charabia ! Je commence vraiment à en avoir assez Calmos les gars on est sur le point d'en finir avec, soit disant : la théorie des images. Il reste encore ce chapitre et Hmm..

Qu'est-ce que La profondeur de couleur (profondeur de codage ou profondeur de l'image)

La profondeur de l'image représente l'espace mémoire (bits/pixel) alloué à chaque pixel de l'image, cet espace mémoire permet de stocker la couleur que va afficher le pixel (et éventuellement la valeur d'un canal alpha pour la transparence), plus la profondeur de l'image est importante plus la taille de l'image sera grande et plus le nombre de couleurs sera important. Il existe quatre grands standards de codage d'images :

Mode Bitmap

Le mode Bitmap permet de représenter les pixels d'une image selon l'une des deux valeurs chromatiques : noir ou blanc, dans ce mode la profondeur de l'image est de 1 bit/pixel, ce qui donne deux états distincts : soit le 0 qui correspond à la couleur noire soit le 1 qui représente le blanc.

Les images en noir et blanc (images binaires : binary images) doivent être distinguées des images en niveaux de gris (grayscale) car ces dernières sont codées sur plus d'un bit et peuvent supporter plusieurs autres niveaux de gris qui se situent entre le blanc et le noir selon la profondeur de l'image.

Le codage Bitmap peut être utilisé par les formats : GIF 1 bit, PNG paletted 1 bit, WBMP (format adapté aux périphériques amovibles comme les téléphones portables).

Mode GrayScale (niveaux de gris)

Dans le codage GrayScale les pixels de l'image sont représentés par plusieurs niveaux de gris : la valeur la plus faible étant le 0 qui correspond à la couleur noire et la valeur la plus grande étant [profondeur^2]-1 (la profondeur à la puissance deux moins un profondeur) qui représente la couleur blanche, comme vous pouvez le constater le nombre total des niveaux de gris est fonction de la profondeur de l'image :

Le niveau de gris représente l'intensité lumineuse d'un pixel. Une valeur 0 signifie l'absence totale de luminosité et vice-versa.
Le mode GrayScale est utilisé par les formats : PNG, TIFF.

Mode paletted ou Couleurs indexées (Indexed-color)

Le codage paletted ou Couleurs indexées (Indexed-color) stocke les valeurs RVB (rouge-vert-bleu) des couleurs dans un en-tête de l'image, et puis il permet d'associer les différentes couleurs indexées dans l'en-tête aux différents pixels composant l'image. Dans le mode paletted le nombre de couleurs est limité à 256 couleurs (8 bits), mais parfois on a besoin de moins de 256 couleurs (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 bits).

Cette méthode permet de réduire la taille car pour coder l'image, on importe les valeurs RGB des couleurs (entrées) de la palette où elles sont indexées au lieu d'enregistrer les valeurs RVB des couleurs dans les pixels d'images. Ainsi une entrée pourra correspondre à plusieurs pixels, en plus la palette limite le nombre de couleurs à 256 au maximum ce qui permet un bon compromis taille-qualité surtout pour le web.

Si une couleur de l’image originale (en cas de conversion en couleurs indexées) est absente dans la palette des couleurs, le programme choisit celle qui en est la plus proche pour les pixels dont la couleur fait défaut. Voici un exemple plus concret :

couleurs indexées : indexed colors

Mode TrueColor (couleurs vraies ou couleurs RVB)

Le codage TrueColor permet de définir plus de 16 millions de couleurs. A l'inverse du mode paletted les couleurs utilisées dans une image à couleurs vraies ne sont pas limitées à 256 couleurs et ne sont pas indexées dans l'en-tête de l'image. Chaque pixel reçoit directement les valeurs des trois canaux RVB (rouge-vert-bleu, RGB en anglais : red-green-blue), chaque composante RVB exige un octet (8 bits) pour pouvoir afficher 256 intensités différentes du canal. Ceci nous permet d'obtenir en fin du compte 256 x 256 x 256 = 16,777,216 couleurs différentes.

Dans le mode TrueColor chaque pixel nécessite 3 octets pour les composantes rvb et éventuellement un autre octet pour le canal alpha (transparence graduelle à 256 niveaux différents).

Le codage TrueColor est utilisé par le format JPEG (sans transparence), le format PNG-24 (qui peut avoir un canal alpha pour la transparence : RVBA) et le format TIFF.

Dans le chapitre suivant, vous allez apprendre comment modifier le mode d'images dans Photoshop.

Cacher ce panneau   Accéder à la version étendue du chat

Cacher ce panneau